pixiebob.fr chats chatons pixie-bobs pixiebobs en France
| contact: 0610787718 | farwestpixiebobs@yahoo.com |
 
Les pixiebobs du Farwest: "les félins qui ont du chien"

II/. Le standard du pixiebob
Part 5 : Analyse approfondie du standard américain

Analyse du premier standard basé sur la chatte "Pixie":

Pour avoir un pixiebob qui sorte de l'ordinaire, il nous faut rechercher: des membres puissants, larges massifs. Sans eux, le pixiebob ressemble à une petite chose, parfois difforme... mal proportionné. Et perd toute l'allure, la démarche des grands félins que lui donne précisément ces membres puissants sur lesquels il s'appuie pour s'élancer, et donner l'impression de "rouler des mécaniques". Ci-dessous un mâle (à gauche) et une femelle (à droite). L'un comme l'autre, puissant. Nés à la maison.

Yeux: Ils étaient sans aucun doute le trait physique le plus important de Pixie et la première source d'inspiration de Carol Ann lorsqu'elle entrepris de définir ce à quoi devrait véritablement être le pixiebob: petits, mi-clos, assez enfoncés et à demi recouverts par des sourcils broussailleux rappelant ceux du lynx.

Menton: Pixie avait un menton large et très charnu, recouvert de poils touffus et assez longs, ce qui lui donnait un air sauvage. Cette caractéristique est plus sensible dans certaine lignées que dans d'autres et si un éleveur utilise dans son programme un chat sans ce type de menton, il lui sera presque impossible de le retrouver dans les générations suivantes. Sans ce menton, l'apparence du pixiebob est grandement modifiée.

Nez: Pixie avait une incurvation importante entre les yeux qui lui amplifiait la bosse au milieu de son nez. Ce trait pour le moins inhabituel renforçait l'aspect unique de son son visage. Le cuir du nez de couleur brique, était plus large que celui du commun des chats. Le pixiebob utilise son nez comme le ferait un limier, reniflant tout dans un nouvelle maison avant de s'installer, ainsi que tout objet inconnu.

Oreilles: Les oreilles avaient une grande importance dans l'allure sauvage de Pixie, avec une base profonde en forme de coupe assez inusuelle chez le chat domestique, et de longs plumets noirs sur les extrémités arrondies. Les oreilles ne sont pas plantées sur le haut de la tête, mais un peu plus bas, légèrement orientées vers les côtés.

Tête: Pixie avait une magnifique tête en forme de poire qui était unique d'après Carol An En cherchant des images du lynx de la région Pacifique Nord Ouest, et même du continent tout entier, elle s'aperçut que c'était une forme récurrente dans toutes les sous-espèces de lynx. A cette époque, 50 points furent attribués à la tête car sans la recherche de l'expression sauvage, il ne pouvait pas y avoir de Pixie. Carol Ann se rendit d'ailleurs vite compte que c'était le trait le plus difficile à conserver de génération en génératio Certains juges TICA trouvèrent ces 50 points excessifs. Mais alors qu'ils voyaient de plus en plus de pixiebob, ils constatèrent que sans les yeux couverts, le menton charnu et les oreilles profondes avec plumets, un chat, même avec une sublime robe sauvage, ne ressemblait pas à un pixiebob, mais à n'importe quel chat tacheté.

Corps: Le pixiebob est un chat de taille moyenne à grande, avec un corps rectangulaire. Le trait le plus recherché par les éleveurs est la ligne de dos unique formée par de larges omoplates bien écartées lune de l'autre, suivies d'un creux important derrière les épaules qui remonte graduellement jusqu'aux hanches proéminentes, un peu comme chez le quarter-horse. Même avec la remontée graduelle, les pattes arrières ne sont que légèrement plus longues que les pattes avants.

Pattes: Elles sont longues avec une ossature solide et se terminent par des pieds larges, avec des doigts charnus et un poil touffu qui s'écartent quand le chat marche. La polydactylie est optionnelle et ne donne pas de point supplémentaire, mais elle est appréciée par beaucoup. Les chats polydactyles utilisent leurs pieds plus larges à leur avantage, notamment pour grimper.


in: The Incredible Bobcat Hybrid Newsletters - editeur: Carol Ann Brewer

Couleur et type de robe: En partant de la bande la plus près de la peau, on voit un base couleur gris souris, qui doit impérativement être présente chez un chat d'expositio La bande suivante donne la couleur de fond, le roux chaud qui forme la robe, et qui peut aller du beige au feu en passant par le roux clair, le roux foncé ou le brun clair. Toutes les tonalités de brun sont acceptées. La bande suivante est de couleur plus foncée. C'est elle qui compose le motif de la robe. La tacheture est subtile, faire de petits points et atténuée par un léger ticking silver qui est dernière bande. Ce ticking change avec les saisons, plus prononcé l'hiver que l'été.

La fourrure comporte un sous poil doux, semi-dense en hiver. Le poil peut être un peu plus près du corps pendant l'été, mais il ne devra jamais être plat. Il doit céder légèrement sous la main quand on le caresse et se redresser pour reprendre son apparence originale.

Queue: Elle doit évoquer idéalement la queue d'un lynx. N'importe quel chat ayant une queue allant de 2,5 cm au trois quarts de la longueur d'une queue normale peut être inclus dans les programme d'élevage. Mais il n'y a que ceux ayant une longueur qui va de 5 cm jusqu'au jarret qui peuvent être admis en jugement. La queue ne doit pas être trop courte et donner l'impression que le chat est sans queue, ni être trop longue, sous peine de donner l'impression qu'on a à faire à un chat domestique.

De nos jours, les éleveurs préfèrent les chats nés avec une queue naturelle d'une longueur équivalent à celle du jarret, ou un peu plus courte. Ce sont les chats qui donnent par la suite les meilleurs longueurs de queue. Cependant, si les chatons sans queue sont rares, les chatons à queue longue sont un peu plus courants. Le comité d'élevage conseille aux éleveurs de ne pas inclure les chatons à queue trop courte dans les programmes, mais plutôt de les stériliser et de les garder comme chat de compagnie.

Les irrégularités et les noeuds sont autorisés.

La queue n'est pas l'essence de la race, mais la cerise sur le gâteau. La véritable essence du pixiebob se situe dans son apparence sauvage que lui confèrent son visage et son expression, son grand corps musclé, son pelage roux et tacheté, l'ensemble se terminant par une queue de lynx.

date de mise à jour: 04-Fév-2016

merci de votre visite sur le site des pixiebobs du FarWest - contact: + 33 (0) 6 10 78 77 18
conception et réalisation: Nathalie Bent - contact: farwestpixiebobs@yahoo.com
Propriété intellectuelle: Le site Internet www.pixiebob.fr, sa structure générale, ainsi que les textes, photos, images animées ou non, savoir-faire, dessins, graphismes (...) et tout autre élément composant le site, sont la propriété de Nathalie Bent et de leurs auteurs respectifs. Toute représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans l'autorisation expresse de l'exploitant du site Internet est interdite et constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Les marques de l'exploitant du site Internet et de ses partenaires, ainsi que les logos figurant sur le site sont des marques (semi-figuratives ou non) déposées. Toute reproduction totale ou partielle de ces marques ou de ceslogos, effectuée à partir des éléments du site sans l'autorisation expresse de l'exploitant du site Internet ou de son ayant-droit est donc prohibée, au sens de l'article L713-2 du Code de la Propriété Intellectuelle.

copyrights © 2002 - 2019 - Nathalie Bent - Tous droits réservés - SIREN: 817 811 730